Articles

Affichage des articles du 2022

Comment on a illuminé des Soulages dans les musées

Image
(english translation 👇go to the end) Pour le doctorat, l'étude matérielle des œuvres est un jalon essentiel : Plusieurs campagnes de mesures ont eut lieu dans les musées qui possèdent des œuvres de Pierre Soulages : Musée d'art moderne de Saint Etienne, Musée Fabre à Montpellier, Musée des Abattoirs de Toulouse, Musée d'art moderne de Paris. Dispositif développé par Mathieu Thoury pour Ipanema pour étudier ce petit format de Pierre Soulages (Janvier 1960) - Musée Fabre. crédit photo Pauline de La Grandière Dans ces trois musées, nous avons observé les peintures de 1959 sous différentes lumières, et avec différents enregistrements, qui donnent des informations sur : la surface peinte (sa microstructure, comment sont placées les stries, les traces laissées par les outils, la taille des empâtements),  la matière (si les liants et les pigments sont différents) les altérations, en distinguant les altérations survenues à la suite d'un accident (éraflure, lustrage, liés à des

Construction d'une base de données

C'est un outil pour assembler ensemble toutes les données récoltées pour mieux comprendre les dégradations des œuvres (associer technique, matière, conditions d'exécution, parcours historique des œuvres, restaurations...). Cet outil va s'appeler :  MIB-NOIR œ S : Méthode d’Interface et de Base de données pour le projet NOIR œ S IPANEMA a proposé de développer une base de données et son interface, dans le cadre du projet NOIRoeS (Nouveaux outils interdisciplinaires pour la restauration des oeuvres de Pierre Soulages ‐ EUR Humanité Création et Patrimoine 2020‐2023, CY Cergy Paris Université, [PhD Pauline de La Grandière] ), visant à recenser et organiser des informations techniques, historiques et de conservation des œuvres de Pierre Soulages.  L’aspect novateur de ce projet de base de données réside dans la prise en compte des aspects liés aux altérations et aux restaurations, ce qui n’a jamais été implémenté à notre connaissance dans les bases de données sur les oeuvres d’a